Canicule : 5 conseils pour protéger vos enfants

Les plus jeunes font partie des populations à risque face aux fortes chaleurs qui s’installent sur la France à partir de jeudi. Alimentation, loisirs et santé : leur quotidien doit être adapté.

Il va faire chaud, très chaud. La canicule s’installe sur un tiers de l’Hexagone, jeudi, et doit s’étendre pendant plusieurs jours, jusqu’à toucher presque tout le territoire. Dans le Sud-Ouest, les températures atteignent, voire dépassent déjà les 40 degrés et descendent peu la nuit, mettant les organismes à l’épreuve. L’épisode incite à la vigilance pour soi-même mais aussi pour les enfants, qui font partie des populations à risque en période de grande chaleur. Europe 1 a listé quelques conseils pour protéger les plus jeunes.

Bien les hydrater

L’enjeu est particulièrement important pour les nourrissons, qui ne peuvent pas indiquer à leurs parents lorsqu’ils ont soif. Jusqu’à 18 mois, il est donc recommandé de proposer un biberon d’eau toutes les demi-heures la journée, sans obliger l’enfant à le terminer. La nuit, il faut veiller à hydrater les bébés à chaque réveil. Pour les enfants qui ont commencé leur diversification alimentaire, l’hydratation peut aussi passer par l’alimentation : mieux vaut privilégier les fruits et légumes frais, comme les concombres, les fraises ou les pêches. Ils peuvent être proposés en soupe ou en gaspacho.

 

Garder leur chambre au frais

Volets fermés la journée, fenêtres ouvertes aux heures les moins chaudes : tels sont les conseils de base pour éviter que le mercure ne grimpe dans la chambre des enfants. La technique du drap mouillé accroché devant la fenêtre, voire de l’humidification des rideaux, peut également permettre de faire descendre la température. Un bébé peut rester en couche la journée, avec un simple haut en coton la nuit. Donner quelques bains sans savon par jour à un nourrisson est également un bon moyen de le rafraîchir. Attention cependant à la température de l’eau : pas plus de cinq degrés sous celle de l’air.

Éviter les sorties sous la chaleur

Avec de jeunes enfants, les sorties entre 11 heures et 16 heures sont vivement déconseillées. Aux heures plus fraîches, quelques consignes de base restent à appliquer : bob ou casquette obligatoire, vêtements de couleurs claires et crème solaire sur les parties découvertes, à renouveler toutes les deux heures. Il peut être utile d’emporter un brumisateur, ainsi qu’un parasol. Attention toutefois : ce dernier n’immunise pas contre la chaleur, qui passe aussi par le sol, dans un landau installé sur du sable chaud, par exemple. Dans les régions les plus touchées par la canicule, le temps de sortie quotidien des bébés peut être réduit à une trentaine de minutes.

Gouvernement

@gouvernementFR

En cas de fortes chaleurs, adoptez les bons réflexes !
💧 buvez régulièrement
🍽️ mangez en quantité suffisante
⌚️ évitez de sortir aux heures les plus chaudes
👟 limitez les efforts physiques

Retrouvez tous les conseils 👉 http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/article/recommandations-en-cas-de-canicule#Que-faire-en-cas-de-vague-de-chaleur 


Ralentir sur la route des vacances

« Il faut impérativement rouler plus tôt le matin ou tard le soir, éviter les périodes de grande chaleur et protéger les enfants », a recommandé la ministre de la Santé Agnès Buzyn, en déplacement dans la région Rhône-Alpes, mercredi. Pour les parents qui ne peuvent pas reporter leurs déplacements, il est conseillé d’opérer des pauses très fréquentes, d’installer des pare-soleil sur les vitres arrières et d’emporter des réserves d’eau. Quoi qu’il arrive, il ne faut jamais laisser un enfant seul dans une voiture en période de forte chaleur, même pour un court instant : quelques minutes peuvent suffire à provoquer un phénomène de déshydratation.

Connaître les signes qui doivent alerter

Chez les enfants, les signes annonciateurs d’un coup de chaud, répertoriés par le ministère de la Santé, doivent immédiatement alerter. Fièvre, bouche sèche, pouls rapide, somnolence anormale, yeux creux et pupilles dilatées, malaise… En cas de conjonction de plusieurs de ces symptômes, un enfant doit être immédiatement hydraté et placé à l’ombre ou dans un lieu frais. En l’absence d’amélioration, les parents ne doivent pas hésiter à composer le 15.